Make your own free website on Tripod.com

La Fauvette à tête noire -
Sylvia atricapilla

- par Gaston GAST -
gaston.gast@compaqnet.be

Ces documents sont extraits du livre "Au plus près de l'oiseau" - aux éditions VM

NOTE : L'auteur reste propriétaire de son travail
Avant d'utiliser un fichier à d'autres fins qu'une lecture personnelle, il est nécessaire de prendre contact avec Gaston GAST. En d'autres termes, la copie et l'utilisation des fichiers sont interdites sans l'autorisation expresse de l'auteur.

Les photographies sont de Gaston Gast; © G.Gast et Editions VM

 

Fauvette à tête noire mâle

Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla

IM 1 ci-dessus : portrait d'un mâle au printemps, le dimorphisme sexuel s'affiche à la calotte crânienne noire pour le mâle, notez également le pollen jaune aux plumes nasales. L'oiseau cherche les insectes dans les fleurs précoces et notamment dans les pissenlits.

 

Fauvette à tête noire femelle

Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla

IM 2 ci-dessus : portrait d'une femelle au printemps, ici la calotte est brune. Ces deux images ont été publiées au chapitre « Langage des plumes » du livre « Au plus près de l'oiseau », c'est donc l'éditeur qui détient le Copyright.

 

Fauvette à tête noire juvénile

Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla

IM 3 ci-dessus : portrait d'un oiseau en plumage juvénile :

 

Fauvette à tête noire; fin de mue postjuvénile

Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla

IM 4 : portrait d'un oiseau en fin de mue postjuvénile. La fauvette à tête noire mue les plumes du corps mais pas les longues plumes rémiges et rectrices. Le renouvellement de ces plumes de vol handicaperait exagérément le jeune qui doit stocker suffisamment de graisse pour la migration. C'est la tête qui mue en dernier lieu, cette année la dernière fauvette non identifiable au point de vue sexe a été baguée à Jupille le 6/08/2000. Cet oiseau est un jeune mâle.
Pour les adultes « GINN & MELVILLE dans le BTO 19 » donne 45 à 50 jours pour effectuer la mue, cette période est nettement plus courte pour les juvéniles qui ne remplacent que les plumes de corps.

 

Fauvette à tête noire; mue postjuvénile

Fauvette à tête noire Sylvia atricapilla

IM 5 : mue postjuvénile des grandes couvertures, Jenni & Winkler dans MOULT and AGEING of European Passerines signalent que 53% des oiseaux retiennent quelques plumes et effectuent donc une mue partielle. C'est la différence de teinte, de structure et de dimension qui permettra aux bagueurs de dire qu'il a y des plumes juvéniles et postjuvéniles donc que l'oiseau est né au printemps précédent. Les 47 % qui effectuent une mue totale des grandes couvertures peuvent être identifiés par l'observation des alula et tertiaires.

 

retour

 

comptes rendus
« Ornithologie »
Liste de discussion francophone sur les oiseaux d'Europe
http://ornithologie.free.fr/
Le logo est une oeuvre originale © Patrice Deramaix